L'origine de la Maroquinerie

C’est la peau de chèvre qui a donné son nom à l’industrie de la maroquinerie. En effet, le Maroquin, qui était le commerce et le travail de la peau de chèvre, est à l’origine de cette industrie.
Elle a emprunté son nom au Maroc d’où venait sans doutes les premières peaux utilisés pour ce genre de travail. Le mot est devenu célèbre car il est désormais synonymes de portefeuille ministériel. La maroquinerie comprend plusieurs secteurs : la petite maroquinerie, le sac femme, la ceinture, le sac de voyage…
Quels sont les cuirs les plus utilisés et leurs caractéristiques ?

Le veau

La France est un des principaux producteur de veau dans le monde. Cette peau est une des plus recherchée en maroquinerie pour ses qualités de souplesse et de finesse. Les jeunes animaux sont sélectionnés afin d’obtenir une peau intacte.
La partie supérieure de la peau, l’épiderme, donne des cuirs que l’on dit de « pleine fleur », c’est-à-dire que le cuir a conservé toute sa surface supérieure intacte. La box colf par exemple est une finition du veau qui laisse apparaitre toutes les caractéristiques de la peau d’origine. Les plis s’accentuent à la moindre pression des doigts.
Les cuirs fleurs corrigée sont légèrement poncés et teints pour recouvrir certaines imperfection. D’autres sont imprimés pour imiter l’aspect de la chèvre.
La partie inférieure de la peau, le derme, en contact avec la chair est utilisée en croute de velours pour la confection de doublure de chaussures par exemple.
Très fragile, le veau lisse craint l’éraflure, l’écrasement et les taches d’eau. C’est un cuir noble qui vieillit bien en prenant une belle patine.


La vachette

La vachette est un cuir très résistant presque inusable. Sa taille importante permet la coupe d’article de grande dimensions tels que : les serviettes, porte-documents, valises..
On utilise également le cuir de vachette pour la confection d’articles de petite maroquinerie en raison de sa résistance.

Le daim

Le daim est utilisé pour la confection de vêtements de haute qualité. C’est une peau fragile qui vieillit vite. L’appellation daim est passée dans le vocabulaire courant pour désigner des cuirs velours.


Les cuirs façon daim

Le nubuck est une peau de vachette poncée sur le côté fleur est très fragile parce que fine.
Le velours ou croûte velours est obtenu sur une peau travaillé à l’envers, côté croute. Elles est poncée par la suite pour acquérir son aspect velouté.